Savoir anticiper son avenir financier

A moins d’être un médium qui tutoie les boules de cristal, il est difficile d’envisager ce que sera le monde dans cinq  ans et encore plus impensable de connaître ce que nous serons dans quelques années. Quel profil aura notre situation familiale dans 5 ans ? Qui seront nos amis ? Où habiterons-nous ? De quoi seront composés nos loisirs ? A combien se monteront nos revenus ? Aurons-nous su jouer les bonnes pièces, au bon moment ?

Savoir anticiper son avenir financier

Optimisme ou pessimisme, mêmes menteurs

Face à ces questions, il me semble qu’il y a deux attitudes, stériles toutes les deux, à éviter : l’optimisme, qui nous fait dire « on verra bien. Je fais confiance à ma bonne étoile, à mon ange gardien, aux énergies universelles… » et le pessimisme, ce pion noir qui va tellement nous conditionner pour l’échec que celui-ci finira bien par arriver !

Pendant quelques années, j’ai été navigateur et je vous confie que tous ces milles nautiques parcourus, ces joies et ces épreuves rencontrées m’ont enseigné des leçons fondamentales sur la façon de me conduire dans la vie ; elles m’ont notamment appris le lâcher-prise qui nous rend réellement disponible à l’instant présent. La disponibilité à la présence est non seulement une forme suprême d’élégance, mais une exigence.

La préparation, reine de la victoire.

Etre en adéquation avec le moment présent, totalement ouvert à ce qui arrive, ne peut se concevoir sans une solide préparation. Cela peut paraître paradoxal, mais c’est parce que nous nous sommes formés, parce que nous avons appris, parce que nous nous sommes efforcés de ne rien laisser au hasard que nous pouvons nous abandonner à l’inconnu, avec sérénité et en toute liberté.

La bonne préparation est la règle de la réussite ; elle rassure, forge la confiance en soi. C’est à elle que nous devrions faire appel pour affronter toutes les situations nouvelles qui se présentent dans notre vie. Que ce soit pour une épreuve sportive, pour participer à un examen, pour s’affirmer au sein d’un groupe,  la règle est la suivante : tout ce qui peut être maîtrisé doit l’être. Si je suis bien préparé, si je reste maître de l’échiquier, je suis totalement apte à affronter des épreuves inédites. Je me comporte de sorte à ne concéder que la plus petite fraction possible au hasard. L’anticipation devient un art de vivre.

Le principe du coup d’avance, appliquons le chaque fois que l’opportunité se présente, dans les multiples situations quotidiennes. Et notamment sur le plan financier. Avoir une source de revenu régulière est une bonne chose. Mais que se passerait-il si, pour une raison ou pour une autre,  nous venions à perdre subitement notre emploi ?  Combien de temps nos réserves nous permettraient-elles de tenir ?

Dans ce jeu de société dont nous sommes les pions, tous les coups semblent permis. Spéculer sur les denrées alimentaires, au risque d’affamer des peuples entiers, engranger des milliards de dollars en misant sur les maladies des populations, envoyer des cohortes de travailleurs au chômage afin de mieux rétribuer les actionnaires, rien n’entrave la course impitoyable au profit. Des mots comme morale, don gratuit, grandeur d’âme appartiennent à un temps désormais révolu. Resquiescat in pace.

Dès l’instant où l’on décrète que la résignation ne fait pas partie des options acceptables, la recherche du coup d’avance devient prioritaire. A  nous de faire le point sur notre situation actuelle, d’anticiper notre futur comme si nous en étions l’auteur et l’unique responsable afin que jamais le roi ne se couche, vaincu. Si vous parvenez à la conclusion qu’une deuxième source de revenus serait la bienvenue, voire salutaire, penchez-vous sur l’alternative MLM,  sur tout ce qu’elle implique et peut vous apporter.

Recevez les nouveaux articles par mail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *